Vers une démocratie écologique.

démoecoBOURG Dominique, WHITESIDE Kerry, Vers une démocratie écologique. Le citoyen, le savant et le politique, Paris, Seuil, 2010.

Ce livre a fait beaucoup de bruit, et il existe, ici et là, des résumés, ou des compléments, comme cet article de La vie des idées : Pour une démocratie écologique.

Nos démocraties sont impuissantes à agir comme elles savent pourtant qu’elles le devraient ; ce pourquoi «le défi écologique est indissociablement un défi politique» ; «protéger la biosphère implique de repenser la démocratie elle-même». Si nous ne pouvons que saluer la prise de conscience à l’origine de ce livre, nous ne saurions partager ses solutions. Notre désaccord sur les solutions, provient d’un désaccord sur (au moins) deux prémisses théoriques : la question de l’écologie est celle de la Nature (or, ceci n’est vrai que pour un courant, aujourd’hui minoritaire, de l’écologie) ; la crise de la démocratie est une crise de la représentativité (or nous pensons que l’opposition de la démocratie participative à la démocratie représentative est une fausse piste, ou du moins n’est pas la seule). Continuer la lecture de Vers une démocratie écologique.