Nature et politique.

flipoFLIPO Fabrice, Nature et politique. Contribution à une anthropologie de la modernité et de la globalisation; Éd. Amsterdam, 2014

Ce livre documenté, polémique, ambitieux, est dédié aux écologistes. Il a pour vocation de définir l’écologisme, qui n’est pas à rechercher, disons le tout de suite, dans le rapport des hommes à la nature. Il est question d’écologie, mais jamais de changement climatique, ni de pollution, ni de biodiversité, etc. Ce livre est un livre sur l’écologisme défini par les dualismes qu’il déplace, et c’est la Critique de la raison dialectique (I.1960, II.1985) de Sartrequi est mobilisée pour  comprendre le sens de l’écologisme. Ce livre se présente à la fois comme un livre d’histoire de la pensée (qui tente de mettre de l’ordre dans ce que l’auteur nomme l’écologisme) et de philosophie (qui tente de penser la modernité et la globalisation). Il se concentre sur la situation française, et restitue les controverses en même temps qu’il les tranche ; c’est un livre à charge dirigé contre un certains nombres de philosophes de l’écologisme, en particulier Luc Ferry et Dominique Bourg, d’historiens ou de sociologues de l’écologisme, en particulier Jean Jacob et Guillaume Sainteny, et certains penseurs de la démocratie, en particulier Marcel Gauchet.

Continuer la lecture de Nature et politique.